Mesure en temps réel

Installé depuis mai 2013 sur la nacelle du ballon Generali de Paris, le LOAC développé par le CNRS est un appareil de mesure scientifique qui permet de compter en continu grâce à un faisceau laser le nombre de particules fines et ultra fines jusqu’à 0.2 microns de diamètre contenu dans l’air, de 0 à 300 mètres d’altitude. À chaque respiration, nous inspirons environ un demi litre. Les données ci-dessous sont prises en temps réel à bord du ballon et diffusées avec 10 minutes de décalage.

À partir de 2018 le travail scientifique engagé se poursuit en allant plus loin encore dans les connaissances de la composition de l’air que les parisiens respirent. Des instruments de mesure inédits vont compléter le dispositif existant pour notamment :

  • étudier en temps réel, du sol à 300 mètres d’altitude, l’ozone, autre grand polluant de l’atmosphère,
  • expérimenter la technologie LIDAR (technique basée sur l’émission d’un pulse laser et sur la mesure du délai entre cette émission et la détection du rayonnement réfléchi par un objet d’intérêt (ici les aérosols), fournissant ainsi une information sur la distance à laquelle se trouve cet objet). Installée à bord du ballon, elle permettra d’obtenir une cartographie 3D des particules fines du Ciel de Paris